Site de Nasium
 
                                       Site de Nasium vue du ciel
Logo Accueil du Gîte
Logo Gîtes de France

Site de Nasium, un peu d'histoire

Deux inscriptions découvertes à Naix laissent penser que la cité des Leuques a pu recevoir le droit latin à l'époque de Tibère. Il s'agit d'une part d'une dédicace honorifique à Tibère et d'autre part d'une épitaphe d'époque flavienne où l'onomastique du défunt peut indiquer une citoyenneté acquise dans le cadre du droit latin.
L'agglomération antique de Nasium semble avoir bénéficié d'une prédisposition économique sans doute également politique des plus favorables, donnée par la présence du site de hauteur de Boviolles. L'oppidum Leuque dispose, en effet, avant la Conquête, de fonctions développées, attestées par l'existence d'un atelier monétaire et il atteindra une superficie de 80 hectares.

Le glissement de l'occupation du site de hauteur vers la plaine alluviale est traditionnellement daté de l'époque augustéenne. La morphologie du plan de l'agglomération semble induire une planification de l'espace, laissant supposer, à première vue, une création ex nihilo. Or l'exhumation périodique de mobilier protohistorique et l'existence d'enclos ou de tumuli repérés par prospection aérienne à l'emplacement du forum semblent montrer que les environs de l'oppidum ont été occupés avant la Conquête. Mais ces aménagements n'ont pas été importants au point d'avoir entravé l'implantation régulière de la trame urbaine, organisée d'après les grandes voies de communication (Reims-Toul-Metz et Naix-Langres).
 ... page précédante                ... page suivante